Une sélection des meilleures variétés de poireaux « gustatives »

Une sélection des meilleures variétés de poireaux « gustatives »
Une sélection des meilleures variétés de poireaux « gustatives »

L’origine géographique du poireau est incertaine, mais au vu de tous les écrits, il serait facile de croire que sa provenance vient du bassin méditerranéen, sauf qu’il y a des traces provenant d’Asie (Chine).

Le poireau appartient à la famille des alliacées ( ou Amaryllidaceae suivant la classification), comme l’ail et l’oignon. Il s’agit d’un légume à bulbe. Sa partie enterrée est blanche. Son corps, appelé « fût » est constitué de feuilles qui s’emboîtent.
Il est reconnu pour ses nombreuses vertus (digestif, antiseptique…), riche en vitamines, cuivre, fer, phosphore.

Les données ci-dessous ont été collectés sur une période de 4 ans (4 saisons) par 27 jardiniers amateurs et professionnels se situant au nord de la Loire.
Pour ce qui est des personnes se situant au sud de la Loire, je ne peux pas m’engager personnellement sur la véracité de mes écrits, sachant qu’une variété plantée (en pleine terre), ne donnera pas les mêmes effets au nord ou au sud de la Loire. Le climat, le terroir ont une incidence directe sur le développement du poireau, donc le goût !

LES BISANNUELLES:

Allium porrum ´Bleu de Solaise´

Allium porrum ´Bleu de Solaise´

BLEU DE SOLAISE (Allium porrum ´Bleu de Solaise´)
Variété d’origine française (région de Lyon) connu depuis 1942 au feuillage vert bleuté, rustique et résistante au froid. Gros fûts d’une longueur moyenne. Son goût et son odeur reste identique en toutes saisons, ce poireau est adéquate pour la plupart des modes de conservations : Déshydratation (Séchage), Appertisation (Conserve), Congélation.

  • Hauteur totale : 40 à 50 cm
  • Hauteur fût : 17 à 20 cm
  • Diamètre fût : 4 à 5 cm
  • Maturité (Précocité) : Tardive (145 jours)
  • Semis : Avril à mai
  • Récolte : Décembre à mars
Allium porrum ´Jaune Gros du Poitou´

Allium porrum ´Jaune Gros du Poitou´

JAUNE GROS DU POITOU (Allium porrum ´Jaune Gros du Poitou´)
Variété hâtive française à fût très gros, court et bien blanc. Feuilles vert blond presque jaunâtres, amples, longues et larges. Ne résiste pas bien aux températures négatives. Au nord de la Loire , il faut absolument le « travailler » en primeur!

  • Hauteur totale : 50 à 60 cm
  • Hauteur fût : 18 à 24 cm
  • Diamètre fût : 5 à 6 cm
  • Maturité (Précocité) : Semi – tardive (120 jours)
  • Semis : Mars
  • Récolte : Juin à septembre

 

LES VIVACES:

Une sélection des meilleures variétés de poireaux « gustatives »

Allium porrum subsp. Polyanthum

POIREAU DE VIGNE (Allium porrum subsp. Polyanthum)

Variété très ancienne citée depuis l’antiquité.
Plante vivace atteignant ou dépassant 0,80 m, glabre, à odeur  d’ail commun. Pas besoin de l’arracher pour le consommer. Il suffit de le couper au fur et à mesure des besoins, en laissant environ 2 cm. Il émettra rapidement une nouvelle pousse. mai s il peut etre consommé en entier (du bulbe aux feuilles).
Le bulbe peut être consommé, saveur d’asperge et d’ail, d’où provient l’un de ses noms vernaculaires : Asperge des pauvres.
Le poireau de vigne entre en repos végétatif en été.
Variété très rustique, il support des température négative, -25 °C ne lui fait pas peur
A ne pas confondre avec le poireau perpétuel !

Une sélection des meilleures variétés de poireaux « gustatives »

Allium ampeloprasum

POIREAU PERPÉTUEL (Allium ampeloprasum L)

Variété très ancienne citée depuis l’antiquité.
Plante vivace atteignant ou dépassant 1 m, glabre, à odeur très âcre d’ail commun. Pas besoin de l’arracher pour le consommer. Il suffit de le couper au fur et à mesure des besoins, en laissant environ 2 cm. Il émettra rapidement une nouvelle pousse. Il peut ainsi supporter plusieurs coupes dans l’année.
Le bulbe peut être consommé, saveur plus prononcée que le poireau bisannuelle.
Au bout de quelques années, il formera une touffe. Le poireau perpétuel entre en repos végétatif en été, alors il disparaît.
Variété très rustique, il support des température négative, -25 °C ne lui fait pas peur
Aucun parasite ni maladie, pas même le ver du poireau ne peut l’atteindre.

Karcajou

Nul n’est prophète sur le web ! Vérifications et recoupements sont les maîtres-mots.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. BALADOU MAX dit :

    Et bien si la photo légendée {Allium porrum ´Bleu de Solaise´} est bien du cultivar ´Bleu de Solaise´, alors j’en bouffe mon béret ! Avec cette ancienne sélection ‘OP’, obtenir des poireaux homogènes présentant un beau fût bien long, non ‘bulbé’, n’est pas un objectif réaliste, et quel que soit le lieu de culture ! Par contre, si vous écriviez qu’il s’agit d’une sélection hybride F1 très actuelle, là je serais d’accord ! Evidemment c’est moins dans l’esprit du site…

    • Karcajou dit :

      À ma connaissance, il n’existe pas ou pas encore un hybride F1 du Bleu de Solaise et comme vous l’avez écrit , ce n’est pas l’esprit du site.
      Après ce n’est qu’une photographie d’illustration, comme toute photographie d’illustration; elle doit susciter l’intérêt et l’envie du lecteur et espérant que son envie se transforme en création potagère, pour travailler son autonomie alimentaire.

      Au lieu de vous arrêter sur la forme, plus que sur le fond, il serait intéressant de connaître votre avis personnel et objectif sur les valeurs gustatives du Bleu de Solaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *