Élevage de poules pondeuses pour une plus grande autonomie alimentaire

Élevage de poules pour une plus grande autonomie alimentaire
Élevage de poules pour une plus grande autonomie alimentaire

La poule est l’un des seuls animaux de rente à nous fournir autant de protéines avec un minimum de ressources alimentaire, peu d’infrastructure et dans un minimum d’espace. Autre point important a ne pas négliger : son élevage demande un apport financier dérisoire.

Pour vous éviter toutes désillusion sur la production d’œufs , je vous invite à lire : Mensonge : Une poule peut pondre 300 – 320 œufs par ans

Elevage de poules pour une plus grande autonomie alimentaire

Les protéines de l’œuf sont d’excellente qualité, elles sont considérées comme protéines de référence

Les avantages d’une poule :

  • Œuf : En France , l’œuf est un ingrédient indispensable a sa culture gastronomique. Notre consommation est l’une des plus importante d’Europe, 216 œufs / an et par habitant en 2013.L’œuf possède une grande valeur nutritive ses protéines  sont d’excellente qualité, elles sont considérées comme protéines de référence, car elles contiennent 9 acides aminés essentiels. 2 œufs = 100 g de viande bovine (1 steak haché).
  • Viande : Au bout de 90 semaines existence ou de 72 semaines de production d’œufs, la poule passe dans une phase de décroissance (elle produit moins d’œufs, suivant la race choisi) et consomme autant. De ce constat,  Il souhaitable  de la tuer et de la remplacer, afin de pérenniser votre production. Je conçois que cela peu en rebuter certain, mais sachez que votre poule aura eu une meilleure vie que celle se trouvant dans des usines avicoles.C’est la viande de notre alimentation courante qui possède le plus de protéine et le moins de lipide (graisse saturée) : Bœuf : 18% de protéines et 22% de lipides – Porc : 12% de protéines et 45% de lipides – Poulet : 30% de protéines et 5% de lipides.
  • Écologie : Depuis 2012, on voit fleurir sur le web des très bonnes initiatives communales utilisant la poule comme « incinérateur à déchet ménager », elle en ingurgite 150 kg / an. La fiente de poule, plus précisément le fumier de poules (litière +fientes) est un engrais naturel, de qualité pour vos plantes ou votre potager. A utiliser avec parcimonie, le fumier de poules est un engrais très puissant, il faut en faire un compostage a « froid » pendant une année avant de l’utiliser. Autrement il risque de brûler vos cultures.

Maintenant si vous êtes partant pour élever des poules pondeuses, il primordiale de prendre connaissance auprès de votre mairie, il est probable qu’elle ait un arrêté municipal stipulant « l’interdiction d’avoir des poules dans son jardin » (suivant votre PLU – Zone urbaine ou Zone rurale). Autre point important pour éviter des problèmes judiciaires, il est préférable de demander l’autorisation à vos voisins (loi sur le « Trouble du voisinage »). Avec ces contraintes, il est utopique de penser qu’il soit possible d’avoir des poules au quatrième étage de son immeuble.

Elevage de poules pour une plus grande autonomie alimentaire

Combien de poules pour être autonome

Nombre de poules : tout dépend de votre consommation d’œufs en une année. Si nous partons sur la moyenne national de 2013 a savoir 216 œufs / ans et par habitant. Plusieurs facteurs entre en considération pour obtenir cette quantité :

  1. Race de poule
  2. Climat
  3. Lumière
  4. Alimentation
  5. Environnement (Confort)

Comme toujours, je préfère la politique du pire , afin d’éviter toutes déceptions. Il faut partir avec l’idée que nous ne pouvons mettre la majorité des facteurs de production en pratique.
Êtes-vous prêt à mettre de la lumière pendant 18 heures toute l’année, du chauffage pour atteindre une température de 26 – 28°C toute l’année ? 

En moyenne, il faut 1,5 poule par personne pour atteindre 216 œufs/ ans, si vous dépassez cet objectif, je vous encourage à tisser vos liens sociaux en distribuant votre surplus d’œufs à votre voisinage.

Elevage de poules pour une plus grande autonomie alimentaire

Choisir sa race de poule

Le choix de vos poules, un dilemme ? Non, simplement du bon sens et surtout l’abnégation de tout ce que vous avez pu lire. Vous devez choisir la race de votre poule en fonction de son lieu d’implantation. Privilégiez une race autochtone, connu pour sa chair et ses œufs (race de poule à deux fins).
Une préférence pour les races anciennes la plupart sont très rustiques, vous ferez un geste  pour la sauvegarde de votre patrimoine avicole (biodiversité).

Avec plus de 200 races de poules dont 45 races  françaises, il ne vous reste plus qu’à  choisir : si vous avez trouvé votre race de poule, n’hésitez pas à chercher des informations sur plusieurs sites web, afin de vous forger votre propre opinion. Personnellement, j’en ai marre de voir des poules rousses dans toutes les fermes  au nom de la rentabilité et tout cela au détriment du goût.

Voici une liste de poule de race : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_races_de_poules

Elevage de poules pour une plus grande autonomie alimentaire

Où acheter vos poules de race ?

Où acheter vos poules de race? :

  • Jardinerie ou animalerie, ils n’ont pas de suivi sur leurs poules. Voici une petite anecdote parmi tant d’autres : plusieurs de mes collègues ont voulu acheter des poules pondeuses pour avoir un minimum d’autonomie alimentaire (les temps sont durs). Ils ont acheté des poules dans une grande enseigne de jardinerie, pour les plus curieux, cette enseigne commence par la lettre J et se termine par la lettre D. Leurs 12 poules ont été mises dans leur poulailler collectif (pour 4 familles). En pleine saison et sur une durée de 3 mois (mai à juillet). Les cocottes ont produit 56 œufs sur 3 mois avec une alimentation en sac Bio. Ils avaient mis toutes les chances de leur côté. La Jardinerie leur a vendu des poules dites de réforme !
  • Le marché, j’aime cette image bucolique d’une vieille femme tenant entre ses jambes des cagettes remplies de poules pondeuses. De nos jours le marché est devenu la Cour des Miracles. A vos risques et périls.
  • L’éleveur, voilà ce que j’aime, la grande majorité des élevages de poules de race en France sont tenus par des passionnés, des personnes capables de vous tenir en haleine pendant des heures. Ils aiment leurs poules et essayent de vous transmettre leurs passions. Vous aurez moins, voir pas de risque sanitaire, la traçabilité est de rigueur.
    Voici  une liste d’éleveurs de poules de races françaises : http://volaillepoultry.pagesperso-orange.fr/adresses.html
    Voici une liste d’éleveurs de poules de races étrangères : http://volaillepoultry.pagesperso-orange.fr/adresses.html

Le prix d’une poule pondeuse est de 10 à 30 €, cet écart de prix peut être justifié par la race, la provenance, et surtout la vaccination. Un vaccin a un coût ! entre 3,50 à 16 € / poule.

Elevage de poules pour une plus grande autonomie alimentaire

A ne pas faire ….

L’habitat de vos poules :
Le poulailler est le logement de vos poules, ce lieu doit être aménagé pour le repos, la ponte et la couvée. Bannir toute promiscuité et humidité qui participe au développement des maladies, des parasites et augmentent leur agressivité.
Afin de vous aider dans choix de  l’espace pour la réalisation de son poulailler, voir ci-dessous le tableau regroupant les différents modes d’élevage (réglementation de l’Union européenne).

 En cageAu SolPlein airPlein air Label RougePlein air Bio
Densité en batiment13 poules / m²9 poules / m²9 poules / m²9 poules / m²6 poules / m²
Parcours exterieurNONNON4 m² / poule5 m2 / poule4 m² / poule
Longueur du perchoir15 cm / poule15 cm / poule15 cm / poule15 cm / poule18 cm / poule
Taille du cheptelPas de limite (moyenne 50 000, peut aller jusqu’à 100 000 et plus)Pas de limite (peut aller jusqu’à 20 000 et plus)Pas de limite (peut aller jusqu’à 15 000)6000 par bâtiment3000 par bâtiment

Une surface minimum au sol de 1 m² pour 3 poules, avec des perchoirs d’une longueur de 30 cm par poule et un pondoir pour deux poules, serait idéale.

Élevage de poules pour une plus grande autonomie alimentaire

Poulailler en « bois de cagettes »

Ne succombez pas à la facilité ou aux sirènes du marketing, en achetant un poulailler en « bois de cagettes ». Faites-le vous-même ! l’autoconstruction permet de réduire les coûts, de pouvoir choisir des matériaux de haute qualité permettant de pérenniser votre construction dans le temps. La durée de vie d’un poulailler en « bois de cagettes » est de : 2 et 3 ans, un poulailler fait main est de : 10 et 15 ans, soit une longévité 5 à 7 fois plus importante.

Maintenant, il faut que vos poules puissent s’épanouir, courir, picoter en toutes sécurités, pour cela il faut un endroit clos qui se nomme le parcours, sa surface minimum doit être de 10 m² par poule, enherber avec des coins d’ombre (arbres, arbustes, etc…).

 Élevage de poules pondeuses pour une plus grande autonomie alimentaire

L’alimentation de vos poules

L’alimentation :
La poule est omnivore, mais principalement granivore. Cependant, elle appréciera les légumes, les fruits, les insectes, les vers et l’herbe. Il ne faut pas oublier qu’une bonne alimentation a un impact direct sur la santé des poules et la qualité de leurs œufs. Il est primordial de donner un mélange varié de céréales pour optimiser l’équilibre alimentaire.

Maintenant, il devient facile de trouver de l’alimentation Bio sans OGM en jardinerie et sur le Web a prix raisonnable, ce qui n’était pas le cas, il y a 7 ans. Par contre, vous avez la possibilité de mêler l’éthique avec des remises en achetant directement chez le paysan de votre département ou de votre région. Pour ceux qui ne savent pas comme trouver un paysan cultivant des céréales BIO, faites une recherche sur http://annuaire.agencebio.org/ .

Une poule consomme entre 100 et 150 g de céréales par jours, c’est pour cela qu’il est de bon ton d’écrire qu’un bon parcours permet à la poule de trouver 40 à 60 % de son alimentation quotidienne, suivant la race et la saison.

Karcajou

Nul n’est prophète sur le web ! Vérifications et recoupements sont les maîtres-mots.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *